HAUTS-DE-FRANCE

Appui technique à la Région Hauts-de-France depuis 2019

LE CONTEXTE

Les collectivités territoriales françaises désirent de plus en plus développer les coopérations bilatérales avec leurs homologues des pays du sud et la question de l’accès à l’énergie fait souvent consensus pour mobiliser les politiques comme les techniciens et les citoyens en général des territoires concernés. Ce regain d’intérêt se fait dans le cadre d’une approche renouvelée qui voit étroitement mêlés les enjeux de l’aide au développement et ceux de l’appui aux acteurs économiques et académiques de la collectivité.

Aujourd’hui, tout l’enjeu est d’organiser cette aide au développement pour atteindre simultanément quatre objectifs :

Faire en sorte que l’aide au développement, portée par la Région, soit connue et reconnue par tous 

Organiser et optimiser les ressources financières entre les différents bailleurs

Susciter une coalition d’acteurs afin de « jouer collectif» 

Assurer le suivi et la pérennité des projets dans le temps

LE RÔLE DE LA FONDEM

La politique des relations internationales de la Région Hauts-de-France s’inscrit pleinement dans ce sens. Elle contribue directement au développement de l’accès à l’énergie par le soutien de projets innovants et le renforcement des synergies entres les acteurs régionaux et africains. C’est dans ce cadre que la Fondem a déposé son concours afin de l’accompagner, avec d’autres, à chacune des étapes suivantes :

Premier Forum régional des Acteurs de l'Énergie pour l'Afrique

occasion exceptionnelle de nouer des contacts et des partenariats économiques avec l'Afrique en vue de contribuer à cet enjeu majeur qu’est l’accès à l’énergie pour tous les Africains.

Appel à projets "Acteurs de l'Énergie pour l'Afrique

visant le soutien à des projets énergétiques en Afrique : l’objectif est de susciter l’émergence de projets collaboratifs portés par des acteurs de la région. Depuis 2019, la Fondem accompagne la Région en tant qu'assistante à maitrise d'ouvrage dans le diagnostic des projets et leur suivi.

Deuxième Forum régional des Acteurs de l'Énergie pour l'Afrique

pour mesurer le chemin parcouru et tirer les premiers enseignements.

Quelles sont les grandes conclusions à tirer du 2ème Forum des Acteurs de l’Énergie?

« Les grandes conclusions à tirer seraient d’abord qu’il reste des défis à mener et que de ce fait les opportunités de collaborations franco-africaines dans ce domaines sont importantes. Il faut s’attacher en particulier à la question des off-grid car beaucoup de communautés et de villages isolés ou très isolés n’ont hélas pas encore accès à l’électricité et aux autres formes d’énergie qui pourraient être développées comme celle de la cuisson par exemple.

Retenons aussi que ce forum a montré que les initiatives, nombreuses, existent ! Et elles viennent d’Afrique. L’entreprenariat et l’esprit d’entreprendre s’y développent et certaines technologies dépassent même ce qui se fait ici. C’est une réelle chance d’avoir ces jeunes entrepreneurs convaincus qu’un marché se développe et surtout au fait des besoins, des usages et des technologies adaptées.

Nos entreprises enfin peuvent aussi y trouver leur compte en s’associant sur des projets, en répondant à des appels d’offre… la Région permet d’offrir un cadre propice à ces échanges et c’est cela qui peut être rassurant et sécurisant pour elles. »

Christine Pavot, ancienne Directrice des Relations Internationales des Hauts-de-France

LE PARTENAIRE